samedi 6 décembre 2008




************

Conférence internationale de la femme et journées de la femme

A chaque fois qu'une conférence internationale sur la femme est organisée, les divers supports de communications sont aussitôt accaparés par les serviteurs de la secte sioniste à l'échelle mondiale pour ne diffuser que ce qui est conforme à leurs délires.




Et bien sûr les commentaires, les éloges et les scoops sont réservés exclusivement aux femmes occidentales et les femmes occidentalisées, sans toutefois oublier les remparts mobiles que sont ces pauvres complexées et prétendues "musulmanes laïques", "musulmanes modérées" et "musulmanes émancipées", les ambassadrices assidues de la vitrine occidentale.


Certaines délégations de ce type de femmes, sont chaque fois dépêchées pour l'occasion par leurs brillants chefs d’états dictateurs "démocrates", modèles et références par excellence aux yeux de l’occident qui les soutiennent, les supervisent et admirent leurs combats incessants contre Dieu et la foi de leurs peuples.




C'est à chaque fois une occasion pour eux de démontrer leurs pouvoirs exercés sur leurs peuples, et exposer leurs femmes modèles, pour la satisfaction de leurs maîtres commanditaires, les éternels colons afin de les rassurer sur l'état de santé de leurs chasses gardées.

Leurs femmes modèles sont les premières à prendre la parole.




Comme des poules annonçant la ponte des œufs, arrivistes, opportunistes, mises au point et formatées par des concepteurs et promoteurs de leur idéal, un idéal imaginé, entretenu et animé par une sorcellerie contemporaine, constante et hors du commun.


C'est avec un certain naturel et automatisme quelle présentent la facette de leur idéal, tout en essayant d'atténuer comme elles peuvent ce qui subsiste de leurs identités antérieures.




Les malheureuses, elles ont du mal à se détacher complètement de leur terreau, à moins que ce ne soit une stratégie tout simplement de leurs managers sponsors, visionnaires et perspicaces.





Elles sont en guerre contre Dieu, contre leurs sorts, elles sont en guerre contre la couleur de leurs peaux, contre la couleur de leurs cheveux, de leurs yeux bref contre leur identité naturelle, voir même leurs âmes.




(Mais comment vivre ce complexe si insupportable) "pauvres malheureuses" !

Leur désir de se métamorphoser comme elles le souhaitent sera bientôt exaucé, en effet l’entreprise Sioniste et ses laboratoires est sur le point de maîtriser totalement la chirurgie esthétique qui leur permettra de rejeter leurs apparences tant contestées.





Ce qui est frappant c'est leur générosité étrangement débordante, elles ne se contentent pas de brouter en exclusivité le bel herbe verdoyant du ravin cultivé avec soin par leurs maîtres managers et assistants, elles veulent à tout prix le partager.
Oui le partager avec les femmes de toute la planète.

Quelle générosité !

Leurs cibles privilégiées sont les femmes voilées, des femmes qui ont choisi un autre mode de vie.
Des femmes qui ont d’autres références quant à leur idéal au quotidien.
Des femmes qui ont tout simplement opté pour rejoindre Marie et Fatémah.
Des femmes libres dans le cœur et l’esprit, des femmes pures.
Des femmes inexploitables et insoumises à la secte satanique sioniste.
Des femmes inestimables tout simplement.










Malgré toutes les initiatives et les machinations de toutes sortes émanant des enfants de Judas et son frère Ibliss, ce mode de vie ne leur permet pas d'atteindre l'objectif primordial, qui consiste à dévier et débaucher les petites soeurs de Mrie et Fatémah.





Le mode de vie des petites sœurs de Marie et Fatémah est une entrave à l'exploitation de la femme, et une menace majeure pour l’industrie sioniste.

Il est hors de question pour eux de gaspiller tant d’efforts, tant de moyens, tant d'énergies et investissements pour se contenter de faire animer leur cirque par leurs propres femmes et les copines dociles et accessibles de leurs femmes.

Il leur faut à tout prix extirper les sœurs de Marie et Fatémah, les dévier et les débaucher à tout prix par tous les moyens et à tout âge, quitte à improviser des lois envers et contre tous.

Aussi ils ont décidé d'attribuer des postes de ministres à des brebis galeuses sans concours ni curriculum vitae pour accomplir bien des choses à travers elles, en instaurant notamment des tendancieuses et discriminatoires, portées à bras le corps par les brebis galeuses.


Et les brebis galeuses sont nombreuses à se porter volontaires pour ce genre de prestiges et prestations.



Ces brebis galeuses sont un miroir de ceux et celles qui les encadrent et les sponsorisent.


Pauvres femmes, pauvres brebis galeuses, ce n'est pas du mépris qu'on éprouverait à leur égard, mais plutôt de la pitié, allons jusqu'à dire de la compassion même.

Elles sont contaminées, elles sont victimes d'une pandémie propagée par les assassins des prophètes, les exterminateurs des peuples de couleurs, les pollueurs, les rois du bluff, les seigneurs du terrorisme planétaire.




Rebelles, malheureuses, révoltées, exclues, récupérées !! Et enfin assimilées, on leur met tout à portée de leurs mains pour satisfaire leurs ambitions sans oublier la satisfaction principale de ceux et celles qui investissent en elles, les sponsorisent et entretiennent leurs états de crises et leur perpétuelle révolution.

Les sponsors sont très discrets et se sont engagés à respecter scrupuleusement cette attitude, ils sont à la fois à l'ombre et parmi les spectateurs sur les gradins.

C’est dans l’anonymat presque absolu qu'ils mettent au point les méthodes et les moyens en choisissant les meilleures brebis pour tirer sur l’islam et cracher sur les musulmanes et les musulmans, sans oublier les autres cibles permanentes à savoir Jésus, Marie et leurs disciples.

Rassurez vous, toute cette entreprise est loin de travailler dans l’improvisation et la précipitation, leur champ d’action est vaste et leurs investissements s’étendent à toutes les activités et structures de la société.

Si l’idée ne vous effleure même pas l’esprit de vous investir dans la chose, eux par contre, c’est dans leur nature, c’est leur héritage et leur raison de vivre, héritée de leurs géniteurs fidèles à Judas qui est fidèle à son père naturel 666.

L'initiation et le conformisme à cette entreprise perverse et démoniaque commence à l'école gardienne, puis primaire, et se développe dans le secondaire puis l'université et enfin sur le terrain des activités et carrières.L'effectif pour l'instruction et la détection des éléments réticents et en place depuis belle lurette.

Et pour celles qui ont raté le train des privilèges de base, il reste les innombrables entreprises de recyclage, où les sélections pour les recrutements sont élaborées de manière à vous faire renier votre Créateur, vos géniteurs et votre propre identité pour vous offrir la possibilité et la chance de pouvoir vous nourrir et vous endetter.

Et ça ne s'arrête pas là, ce n'est pas l'imagination qui leur fait défaut.

Les 
in"fidèles" marchands de rêves ont un tas de trains de rattrapage qui repassent, affichant leur entière disposition à prendre en charge les brebis indécises ou retardataires, pour les façonner et les embarquer.




Ils sont généreux, les loups, ils sont prêts à tous les investissements nécessaires pour façonner leurs femmes idéales, ils ont l’habitude de faire dans le sur-mesure pour répondre à la demande de leurs propres marchés.






Voilà comment sont fabriquées les femmes croyantes, laïques, émancipées, conformes aux normes de la secte sioniste.






Ces femmes sont rigolotes et le plus grand rire qu'elles suscitent, c'est le rire de ceux qui les manipulent et s’en servent pour bâtir leurs saintes fortunes laïques et agrandir leur empire "nourrisseur"et "bienfaiteur".





Ces femmes objets sont un grand potentiel de consommation de produits mis au point et fabriqués par les loups, elles sont aussi des cobayes exemplaires au service des défenseurs de la liberté de la femme objet.






Allons citer quelques uns de leurs miracles :
Teintures, maquillage, peinture, fard à joues, fard à paupières, graisse de baleine, crème rajeunissante prélevée sur les cadavres et autres dérivés, coiffure intime, relooking, botoxing, chirurgie faciale, implants, lingerie toile d'araignée, épilation, anabolisants, tatouages, piercing, aérobic, casting, speed dating, tabac, alcool, drogues, ..... ajoutés aux interminables élections des MISS ceci ! et MISS cela ! et j'en passe...






Quant à la mode, étant donné que les pays musulmans sont unanimement "intraitables sur la question vestimentaire"...: )..., ce sera alors Paris, Milano, Londres, New York, Barcelone, Tokyo etc.… qui se chargeront de les dés...habiller ou plutôt les colmater au fil des saisons, tout en anticipant les projets pour la relève des futures brebis saison après saison.





Et puis voyons, "ils sont respectueux des lois de Dieu", les dirigeants des pays musulmans !

Ils ont même mobilisé leurs ambassadeurs en postes en Europe pour signifier aux pays européens qui ont déclaré ouvertement une guerre à l'islam et plus particulièrement aux femmes musulmanes, qu'ils exposent leurs ressortissants et ressortissantes qui résident ou visitent les pays musulmans à des lois et des mesures aussi draconiennes que celles infligées aux musulmans...
j'ironise bien entendu... 





Ils ne plaisantent pas avec la chose les grands dirigeants musulmans, ils sont scrupuleusement attentifs et solidaires de leurs concitoyens.

Ils sont tous des "amiro'lmo'emineen" "guides suprêmes des croyants" descendants de je ne sais quel prophète dont ils s'inspirent fidèlement tout en étant respectueux des engagements envers les normes internationales Sionistes sur les propriétés des marques déposées !!!!!!!

Et comme certaines brebis ont encore un brun de foi, elles seront ménagées avec délicatesse.

Ce sera alors les couturiers de renommée mondiale qui se porteront volontaires pour honorer leurs convictions en leur confectionnant par exemple des strings et des bodys imprimés de versets coraniques ou à l’effigie de la vierge Marie.







Elles ont même droit à des défilés de modes pour présenter ces "chefs-d'œuvre" en question.
Et pour couronner le tout ce sera dans la capitale d'un pays à forte ferveur islamique où cela se déroule, tout en laissant les croyants et le reste du monde en admiration. La Malaisie en l’occurrence.









Et même à proximité des terres Saintes




*******************************************


Rassurez vous je n'ai pas oublié le cas des hommes brebis galeuses
Un blog entier leur sera dédié avec les détails qui s'imposent....


Et voici un exemple de ces "hommes" parmi tant d'autres, qui inspirent souvent ces brebis galeuses


Un âne et un Microphone




_______________________________________________________________

Si ces brebis galeuses se permettent de puiser en toute liberté l'oxygène et l'énergie de nos propres corps, c'est parce que nous nous sommes accoutumés à la naïveté, à la passivité et à l'aveuglement qui nous conduit aujourd'hui dans l’impasse et dans le dayoutisme total.



Nous sommes peut-être atteints d'autres maladies dont nous ne sommes pas en mesure d'établir le diagnostic, car ne l’oublions pas nous sommes également les grands consommateurs de leurs sorcelleries pharmaceutiques, nous sommes des parfaits cobayes de leurs laboratoires, nous sommes intoxiqués, nous sommes irresponsables.


*******************************************


Enfin, remercions Dieu pour les minuscules délégations de femmes musulmanes authentiques qui malgré tout se présentent à ces conférences, avec un seul objectif, celui d'exposer les valeurs de la foi en Dieu et de démontrer à chaque fois le bien-fondé de la pudeur, de la chasteté, de l'intégrité morale et physique, le sens de la famille et le conformisme aux directives divines.








Un conformisme anticipé à l’écologie, au respect des individus et aux valeurs morales telles qu'elles ont été démontrées et appliquées par les Saintes familles de Moïse, Jésus et le prophète Mohammad S.L.A.W.S.








L'objectif de ces minuscules délégations est de faire entendre le droit légitime de la femme de choisir son propre chemin, ce à quoi aspire son cœur et son esprit, son droit de rejeter le bluff, la rébellion, la perversion, les drogues, l’intoxication, la décadence des mœurs et l'exploitation, son droit de rejeter l'abonnement à vie au Carnaval des Producteurs des Rêves Payants, son droit légitime de se voiler pour se protéger des pollutions, son droit de tendre ses mains à son créateur.


*******************************************

Ces minuscules délégations de femmes musulmanes authentiques ne se présentent pas à ces conférences au regard du monde dans un état d’extase, d’arrogance et exhibitionnisme.

Mais bien dans la simplicité, l’humilité, la sobriété, la pudeur et la transparence de leur discours et revendications.

Elles s'identifient à Marie et Fatémah, dans l’apparence et dans la cause avec fierté, conviction et détermination.

Et à chaque conférence nos sœurs passent presque inaperçues, oui inaperçues car les médias font le nécessaire comme d’habitude pour étouffer le discours des petites sœurs de Marie et Fatémah, pour étouffer une vérité qui n’est pas la leur.

Nos sœurs passent inaperçues aussi parce que les masses humaines n’aspirent pas à l’intégrité morale et encore moins à la pudeur et à la chasteté, les masses aspirent à l'esclavage du corps, aux distractions, aux amusements et la destruction de l'âme.





*******************************************

Les acteurs et instruments médiatiques de la secte internationale sioniste ne se contentent pas de boycotter la prestation de nos minuscules délégations, ils les dénigrent et utilisent toutes les occasions pour les oblitérer et déformer leur message.

Ils utilisent leurs moyens habituels et modernes à l'échelle mondiale pour travestir les images, désinformer et intoxiquer comme ils ont toujours fait et feront toujours contre toute rébellion, toute entrave et tout ce qui n'est pas soumis à leur idéal.

Il faut capituler, il faut s'assimiler, il faut renier sa culture, rejeter son identité et sa religion, il faut adhérer à leur rébellion contre Dieu pour accéder à leur jardin de bonheur et de jouissance éternelle.

Voici ce qui ne sera jamais respecté par les disciples de l’Antéchrist, résumé par ses propres employés à travers ses propres moyens médiatiques.

**************************

Voici donc un aperçu de la déclaration répétitive clôturant les conférences successives de la femme dans le monde :

Les gouvernements doivent permettre aux femmes le plein exercice de leurs droits contre toute violation de liberté de pensée, de conscience et de religion en tant que contribution aux besoins éthiques, moraux, spirituels et intellectuels.

Éliminer toute forme de violence et toute forme d’exploitation sociale, économique et sexuelle, trafic de personnes, harcèlement moral, harcèlement sexuel, prostitution,
grossesse forcée, mariage forcé et tous les médias ont volontairement amputé le reste de la déclaration pour ne diffuser que cet aperçu, en se contentant de rajouter ...etc…etc….

Les médias abrègent et piétinent les mots pour éviter
de s’attarder sur des sujets brûlants et ils font tout pour ne pas aborder les rapports qui accablent les occidentaux comme la pédophilie, l’inceste, les déportation orchestrée, les meurtres, l'arbitraire, le racisme généralisé, le trafic d’organes, l’exploitation des femmes, le dénigrement, le délit de faciès, la discrimination, l'exclusion etc…etc…, voila ce à quoi travaillent sans relâche les pourvoyeurs du bluff, du mensonge et du vis, calculateurs et vicieux.






Les instances sociales, économiques, juridiques, administratives et pseudo – éducatives de cette entreprise démoniaque et les masses humaines acquises à leur cause sont les premières à transgresser les règles des déclarations annoncées à l'issue de chaque conférence.

On ne peut qu'admirer l’habileté et la méthodologie leur permettant d’orchestrer leurs crimes et transgressions en planifiant les manœuvres pour se hisser le moment venu au devant de la scène pour jouer le rôle de défenseurs des transgressés (es).

Il faudra peut être se dépêcher d'aller faire le tour d'un certain nombre de pays pour collecter les témoignages filmés des femmes Japonaises, Thaïlandaises, Laotiennes, Vietnamiennes, Cambodgiennes, Koories, Afghanes, Irakiennes, Palestiniennes, Algériennes, Bosniaques, Tchétchènes, sud Africaines, Rwandaises, Créoles, Somaliennes et Amazoniennes et autres nations avant qu'elles ne soient plus de ce monde.

Des femmes qui ont subis des viols et des humiliations.

Des femmes transformées en usines de bâtards et orphelins.

Des femmes condamnées à élever des enfants endettés avant même leurs naissances et flanquées de dictatures par les promoteurs de la démocratie chère aux Romains Sionistes.

Et d'autres fillettes conditionnées par la drogue pour servir de passe temps pour les soldats de la coalition Romaine Sioniste et qui ont fini leurs vies dans des les bordels, les maisons clauses et les hôtels de Hawaï jusqu'à Marrakech en passant par Séoul, Bangkok, Manille, Mumbay, Dubai, le Caire et Beyrouth.

Et c’est au cœur des capitales des droits de l'homme, virulents défenseurs des enfants, des femmes et des faibles où les pires crimes sont commis quasi quotidiennement, et quand il arrive qu'une affaire n’a pas pu être étouffée, les procédures judiciaires perdurent dans le temps pour ménager des ministres, des milliardaires et les notables.

C’est dans ces mêmes capitales ou sont transgressés les droits des jeunes filles musulmanes qui aspirent à la pudeur.

La pudeur, un terme inexistant et inconnu dans leur culture et leur savoir.

C'est dans ces mêmes capitales où sont organisés les sélections permanentes des nouvelles recrues pour renouveler le parc des cabarets, des bordels et autres institutions du commerce du sexe sous couvert de MISS patati et MISS patata.

C’est ainsi qu'ils obligent ces jeunes filles à se dévêtir pour accéder aux cités des sciences, du droit, de la liberté et du savoir.

Ces jeunes filles n’ont que deux choix, soit dégarnir leurs poitrines, leurs cuisses et leurs chevelures aux regards des artisans de la débauche, ou alors l’extradition irrévocable des sites du grand savoir.

Après la deuxième guerre mondiale, l’empire Sioniste Britannique a jeté les bases politiques, économiques et sociales qui allaient régir la mosaïque des pays fabriqués par ce même empire.

Et c’est ainsi que l’enseignement qui représente un des point fondamentaux de leurs planifications fut laïcisé, ils n’avaient pas le choix que de se dissimuler derrière cette nouvelle religion sans Dieu ni foi.

Ils l’ont mis au point de manière que même les plus grands cinéastes et acteurs de ce qu'ils appellent le 7ème Arts seraient incapables d’interpréter.

Ils sont réalisateurs, scénaristes, metteurs en scène, acteurs, caméramans et enfin promoteurs et distributeurs.

Quant à nous, nous avons eu droit à des dirigeants visionnaires et clairvoyants, sortis de nulle part, des grands penseurs, diplômés des universités de la secte Antéchrist qui nous recommandent la modération et la retenue, et nous invitent à croiser nos bras et se contenter de trimer pour la gloire et l’expansion de l’empire du mal et nous incitent à adhérer au club des consommateurs.

Nos leaders visionnaires nous invitent à la tolérance et la soumission afin d'accéder à leur science, à leurs Mathématiques et Chiffres arabes (?) ! p
our sortir de l’obscurité et de l’ignorance.

On a besoin de leur savoir et leur mode vie pour nous éclairer sur la vie et la mort, on a besoin de leur savoir pour nous mener vers la réussite éternelle.

C’est ce même savoir qui a fait du singe le grand père de l’humanité.

Le livre sacré nous apprend un bon bout sur ce singe en question.


Quant à la progéniture de ce singe, elle travaille sans relâche pour sa réhabilitation.







Aucun commentaire:

Membres